Home Featured Warhol par Galella : That’s Great !

Warhol par Galella : That’s Great !

Warhol par Galella : That’s Great ! nous présente la quintessence de la vie mondaine du dandy Andy Warhol de la fin des années soixante jusqu’à sa mort en 1989. Sa vie est vue à travers l’objectif de Ron Galella, le meilleur photographe de l’Amérique noctambule.

En exclusivité pour la Maison d’éditions Verlhac Editions, Ron Galella a rassemblé 160 de ses plus belles photos de l’artiste new yorkais. Andy Warhol tenait le journal de ses virées nocturnes, dans un enchaînement sans fin de fêtes, inaugurations et happenings. A travers ces photos, Galella présente sous forme de journal visuel la vie de Warhol, de son entourage et des lieux qu’il fréquentait.

C’est Andy Warhol qui m’a présenté Ron Galella. Andy adorait Ron à sa façon, toujours si complexe. Il disait « Tiens, voici euh, Ron Galella. Le meilleur photographe ». En dévisageant ce type d’apparence ordinaire bardé de matériel de paparazzo, avec son accent de banlieue et son costume froissé, les gens pensaient qu’Andy se moquait d’eux, d’une certaine manière. Mais il ne s’agissait nullement de moquerie. Andy appréciait réellement Galella. Je pense que Warhol s’identifiait à un Ron attiré par les célébrités, persévérant et atypiquement perfectionniste. J’imagine aussi qu’Andy admirait le courage de ce type ordinaire, qui n’hésitait pas à se mettre en danger pour approcher des personnalités de la trempe de Jackie Onassis, à la recherche permanente de l’image exceptionnelle. Andy distinguait en Galella une qualité qui échappait au commun des mortels : il s’agissait d’un photographe d’exception. Pour Andy, Galella n’était pas un voyeur ou un fou, mais simplement le meilleur des paparazzi. C’était un artiste dans un domaine non reconnu comme étant un art. Andy avait aussi un faible pour cela. Je pense que son oeil a su voir le plus grand photographe portraitiste interdit de notre temps.

Portrait de Ron Galella par Glen O’Brien

Les photos faites par Ron Galella pendant les années 1970-1980 rappellent une époque où le disco enflammait les pistes et où New York était en pleine effervescence.


Je conseille ce livre à tous les amateurs de photos. Ses photos nous donnent l’impression d’y avoir été pendant cette période d’excès et hedonisme, un New York désormais disparu…

Warhol par Galella : That’s Great ! : 56€05 sur Amazon.fr

Vous aimerez aussi

Leave a Comment