Home Mode Les hipsters

Les hipsters

Le mot hipster existe depuis les années 40 et la définition ne cesse d’être réactualisée depuis. En effet, le terme hipster a été utilisé pour la première fois dans les années 1940 pour désigner les musiciens de jazz qui étaient dans la mode du be-bop, comme Charlie Parker. Et dès 1950, la signification du mot hipster change.

Aujourd’hui, considérés à tort comme des bobos, les Hipsters en sont, en vulgarisant le chose, la version plus jeune. Tandis que les bobos ont dorénavant entre 30 et 40 ans, les hipsters sont âgés de 20 ans.

Souvent désignés comme les adeptes d’un chic négligé, les hipsters sont pourtant bien plus qu’un simple look !
Ayant leur propre culture dite underground, ils font revivre le passé dans le présent, les Hipsters écoutent des disques vinyle, sont fans de Polaroid et à contrario sont très présents sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Jouant ainsi de leur insouciance à l’excès, le mouvement hipster est une forme de contre-culture inspirée du modèle anti-autoritariste des hippies et des punks mais prônant le néolibéralisme.

Mais plutôt que de me fourvoyer dans des explications longues et hasardeuses, je vous invite à regarder cette excellente vidéo retraçant l’évolution des Hipsters.


Le look hipster

Si vous voyez un jeune dans la vingtaine avec une moustache, c’est probablement un hipster ! Mais la moustache n’est pas le seul élément de leur look. La coupe de cheveux rétro ou totalement déstructurée, des tatouages navy ou old-school, des lunettes geek, un pantalon skinny, des lunettes geek, les souliers Oxford sont largement adoptés par ce mouvement Digital Native.

Vous aimerez aussi

5 comments

Mybigoo 19 août 2011 at 11:34

J’aime les polaroid, mais si tu me dis que je suis une hipster je te pète les dents ><

Reply
numa 19 août 2011 at 12:51

« Mais plutôt que de me fourvoyer dans des explications longues et hasardeuses »… t’aurais mieux fait de ne rien écrire. Quel torchon

Reply
Bess 19 août 2011 at 14:52

Ah oui, j’oubliais de préciser. Les Hipsters n’aiment pas qu’on les catégorise. 😉

Reply
boubi 26 août 2011 at 17:51

C’est plus le jeune cousin du bobo plutôt que la version jeune du bobo. Le hipster n’a pas de revendication politique (de gauche) ou écologique, contrairement au bobo. Par ailleurs, le hipster n’écoute pas la zic néo chanson française, et il est plutôt branché rock indé US/UK. Le hipster vénère les gadgets high teck, alors que le bobo les excecre !
bref, non, je ne suis pas d’accord avec cette vulgarisation qui est une grosse approximation inexacte. Sinon, sympa l’article.

Reply
Thomas 16 septembre 2015 at 9:06

Hello,

« une forme de contre-culture inspirée du modèle anti-autoritariste des hippies et des punks ». Je suis entièrement d’accord avec cette idée, l’anarchisme est par essence à contre courant de la société, c’est tout naturellement que le Hipster de base s’engage dans un tel combat social et politique : Le choix de rejeter le système existant avec plus ou moins de condescendance…

Merci pour cet article sympa,
bonne fin de journée,
Thomas.D

Reply

Leave a Comment