Home Chaussures Cirer, glacer, patiner vos chaussures

Cirer, glacer, patiner vos chaussures

Le cirage, le glaçage et le patinage sont les sophistications nécessaires ou de base pour nos souliers que nous avons tendance à souvent oubliées par manque de temps ou de connaissances…
Certes le glaçage et le patinage sont des opérations assez délicates pouvant être néfastes pour le cuir de nos chaussures.

Ce type de sophistication n’est pas foncièrement vulgaire lorsque vous le faites sur vos vieilles chaussurers, contrairement à ce que racontent certains, certes elles sont moins nobles que si vous les aviez achetées de la sorte. Mais ces techniques de « customisation » de vos chaussures leur donneront une seconde vie. Oldies but Goldies.

Comment entretenir, patiner et glacer ses souliers ? Ces sophistications techniques sont devenues un Art à part entière…

Cirage

Il faut souligner l’importance de cirer vos chaussures à chaque fois que vous les portez.
La qualité du tissu avec lequel vous allez cirer vos chaussures est très important. En effet, trop épais comme un coton de pilou, il absorbera le cirage et vous aurez tendance à encrasser le cuir en utilisant trop de pâte, trop rêche et vous aurez tendance à « brûler » la fleur de la peau.

chassure cirage glacage

N’oubliez pas non plus d’appliquer de la crème à vos souliers. La crème sert à entretenir le cuir et à le nourrir. Le cirage ne sert qu’à faire briller; en gros on alterne quatre ou cinq cirages avec une session de « crémage ».

Glacage

Il s’agit d’une technique pour faire briller vos chaussures, couramment appelé le Shining.

Il est d’usage de ne glacer que le bout dur de vos souliers, mais les courageux peuvent aussi s’attaquer aux contreforts et éventuellement aux garants lorsqu’ils existent. Glacer d’autres parties de la chaussure (surtout celles situées au niveau des plis) risque de réduire considérablement la durée de vie de celle-ci.

chassure glacage

Trois éléments sont nécessaires pour un bon glaçage : du cirage, un peu d’eau que l’on maintient tiède en la plaçant dans le couvercle d’une boite de cirage exposé à la lumière chaude d’un spot et enfin un morceau d’étoffe de coton. Il faut noter qu’il vaut mieux glacer sa chaussure sur un embauchoir.

La marche à suivre est la suivante, enroulez le morceau d’étoffe autour de l’index et du médium, et placez un peu de pâte de cirage au bout, placez une ou deux gouttes d’eau sur ce cirage et pratiquez un massage circulaire du cuir sans trop frotter. Après quelques minutes de cette opération répétée, le glaçage va commencer à apparaître.

chaussure glacage resultat


Entretenir ou raviver un glaçage
? Il n’est pas nécessaire de glacer vos souliers à chaque fois que vous les portez.

Patine

Très populaire parmi la communauté des passionnés de souliers la « patine vieillissante » mérite que l’on s’y penche. Cette pratique a même un nom pour la designer en anglais: « antiguishing ».

Elle consiste à vieillir par l’application de teinture l’aspect de la robe de vos souliers. Comme habiller le cuir de différentes couleurs pouvant parfois donner au cuir une impression de matière (comme le « bois » de la patine Venezia des souliers Berluti).

Des chaussures ayant du cachet, ou ceux qui recherchent quelque chose de plus exubérant que le patinage naturel du cuir, préfèrent la patine artificielle réalisée en usine (le plus souvent chez les chausseurs italiens) ou après l’achat (par le commerçant – ou son sous-traitant -, ou par un tiers spécialiste).

La patine est censée simuler la décoloration due au frottement. C’est l’ultime sophistication et la plus créative. Et en même temps la plus délicate, car si vous ne possédez pas la maitrise le résultat peut être catastrophique.

Les patines, qui étaient jusqu’à il y a peu l’apanage des belles italiennes et des anglaises de 20 ans d’âge sont de plus en plus en vogue.
De nombreux bottiers se sont fait remarquer par leur qualité de patine comme Berluti, Stefanobi ou Séné.

Une patine simple à réaliser avec une chaussure noire, consiste à la frotter avec énergie avec un chiffon imbibé d’acétone. Au bout d’un certain temps le cuir d’origine apparaît avec une teinte grise. Il suffit alors de cirer la chaussure soit avec du cirage bordeaux soit avec l’alternance bordeaux et bleu: à vous les mauves et violets, des reflets dont l’intensité dépendra de la taille des surfaces décolorées avec l’acétone.

chaussure patine acajou

Une autre patine est simple à réaliser : prenez une paire de box marron foncé ou moyen et décolorez la avec de l’acétone puis recirez la avec du marron foncé ou moyen: cette fois si c’est une sorte de patine boisée qui apparaîtra.

La patine ne demande pas beaucoup de savoir faire mais une bonne dose d’imagination. En cas d’échec vous ne retrouverez que très difficilement la teinte unifiée d’origine. Il vous faudra refaire une patine différente.

Vous trouverez de bons renseignements sur :
www.glacagechaussures.com
www.souliers.net

Vous aimerez aussi

9 comments

Autoacbc 24 février 2009 at 8:30

Merci pour ces précieux conseils

Reply
berluoding 31 mars 2009 at 15:53

Merci pour le lien, glacagechaussures.com réalise en effet des merveilles…

Reply
Maxence-Aurélien 22 décembre 2009 at 21:42

Vous écrivez dans votre article « Certes le glaçage et le patinage sont des opérations assez délicates pouvant être néfastes pour le cuir de nos chaussures. »

Je tiens a réctifier cela! Le glaçage est très bon pour la chaussure, il nourrit le cuir en profondeur et grâce à cette technique, le cuir subit bien mieux les agressions de la vie courante : Eau, coups, griffures…

Reply
de Guyancourt 14 janvier 2012 at 17:22

Super conseils ! Merci beaucoup.
J’ai trouvé de mon côté de très bons produits sur le site de Save the cuir http://www.savethecuir.com
C’est des produits qui viennent d’Allemagne et ça marche super bien.

A + !

Reply
mateo 18 février 2013 at 15:19

Des conseils qui donnent envie de prendre soin de ses souliers, la patine n’est pas ce qu’il y a de plus simple mais c’est à retenter. Je vais encore faire des folies chez http://www.monsieurchaussure.com/ cette fois j’opte pour la pate de luxe

Reply
pousky 17 mars 2013 at 17:01

Moi je n’ai plus de problèmes, depuis que Mathieu de http://www.gamava.fr s’occupe du soins et du glaçage de mes chaussures.

Reply
Maxime Dupont 27 mai 2013 at 15:21

Bonjour,
Pourriez vous m’indiquer la marque et le modèle de la paire sans lacet prise en photo pour cet article svp? Je la trouve superbe!
Merci bcp!

Reply

Leave a Comment